© 2020  A DEMI SAUVAGE.

TRUC BÉBÉ FAF POUR ÊTRE CONTENT


Des fois j’oublie comment être un enfant. J’ai 24 ans, bientôt 25, ça fait longtemps que je peux plus compter mon âge sur mes doigts mais j’essaie quand même de rester un bébé. Pas parce que je veux pas prendre mes responsabilités de grande (un peu là) mais juste parce que je pense que la naïveté et la créativité des enfants, ça sauverait beaucoup d’adultes.

Ce qui est parfait d’être en voyage c’est que j’ai à peu près pas de tâches de grande personne à faire. J’ai pas de facteur temps qui me fais stresser, en fait le temps a tellement l’air de s’étirer mais d’une bonne façon. J’ai vraiment l’impression de le maximiser dans le fond.

J’ai commencé à "étudier" les enfants, à admirer comment ils agissent sans filtres, pis j’ai décidé de faire un peu pareil. J’y vais quand même pas all in, je veux dire, tu me verras jamais essayer d’attraper une libellule avec ma langue en regardant pas où je marche, ni crier pendant 25 minutes le nom de mon amie jusqu’à ce qu’elle regarde comment je suis bonne pour sauter dans l’eau sans boucher mon nez. Ou peut-être que oui dans le fond... Mais c'est juste que j’ai réalisé que les enfants, c’était probablement eux les maîtres du moment présent. Je me suis surprise tellement souvent depuis les derniers mois à juste adorer une journée parce que les dessins qu’on avait fait dans le sable étaient beaux, que j’avais trouvé une belle roche ou parce qu’on avait créé une balançoire avec des bouts de bois sur la plage.

Les réseaux sociaux, les minutes et les sous, ça existe plus tout ça. Aussi quétaine que ça puisse sonner, il reste juste ici pis maintenant, mes deux best friends ces temps-ci.

Finalement, c’est un peu comme si la compréhension du concept « moment présent » c’était un giga casse-tête pour moi et que là, j’ai réussi à faire fitter un autre morceau, pis ça c’est le fun. Il me reste juste à réussir à ramener ça avec moi quand je vais retourner à mon quotidien sans le briser. Parce qu’en ce moment c’est un peu de la triche...

Mais d’ici là, je vais essayer d'apprendre à me créer un bonheur permanent. Pis je pense que si tu prends 20 minutes pour aller jouer dans la neige, sans but, tu vas comprendre pis réussir aussi. Les premières minutes sont biz, tu vas voir, mais être enfant ça revient vite.

Crédit photo: One Sea Swim


170 vues