© 2020  A DEMI SAUVAGE.

UN CADEAU WISE OU COMMENT SURVIVRE AUX FÊTE 101


Le temps des fêtes ça rime souvent avec donner.

Pis souvent, la ligne entre donner pis s’épuiser est vraiment mince. Ya ben du matériel qui se pitch d’un bord pis de l’autre, pis le temps, c’est comme si il était à fast forward. Fak ouais, ça devient un peu difficile de se retrouver dans tout ça. Ça fait que j’ai 2-3 petits trucs, ou un peu plus pour nous aider dans ça.

1- Manger de la tourtière va pas équilibrer ton vatta.

Cette période de l’année est très vatta selon moi. Si ce mot là veut rien dire pour toi, je peux te le résumer ben vite. Dans le fond, ce que je veux dire que c’est que c’est un moment de l’année qui feel volatile, où tout bouge trop vite, tout est toujours en mouvement et on dirait que tout le monde est super énervé tout le temps.

T’étais peut-être déçu avec le fait que la tourtière t’aidera pas, mais si tu veux t’aider avec ton vatta, tu peux boire de l’eau chaude ou du thé épicé (gingembre, clous de girofle, cannelle...). Évidemment le yoga et la méditation serait parfait pendant le temps des fêtes et le meilleur de tous les trucs : essaie de rire le plus possible !

2- Essaie de pas trop pousser tes limites.

Je reviens souvent aux yamas et niyamas. Pour Noël, le plus gentil cadeau que tu pourrais te faire c’est Ahimsa. C’est de pas trop pousser tes limites, de pas te faire violence (le mot est peut-être mal choisi). Ton corps aime pas ça quand tu lui fais vivre des trop gros stress. T’es comme une pâte. Pas bonne pas assez cuite, pas bonne trop cuite, faut trouver le juste milieu. Si tes trop fatigué par les évènements, tu seras pas le fun ou t’auras pas le fun et à un certain point tu tripperas pas.

Fak en gros, t’as le droit de dire non à une invitation, t’es pas égoïste pour autant, c’est juste que tu t’aimes.

3- Donnes ce que tu es capable.

Donnes ce que tu es capable, donnes pas plus que ça de toi. Prends le temps de laisser tout sortir ce que tu as accumulé depuis tes dernières vacances, pis culpabilise pas en te comparant à ce que les autres arrivent à donner. Je parle pas de cadeaux ici, ben tu peux le voir comme ça aussi mais je parle plus de ta présence avec les autres. Pis of course, utilise le temps que tu as pour vraiment parler aux gens qui t’entourent, ceux que t’as pas la chance de voir souvent. Prends deux secondes pour les regarder (subtilement pour pas avoir l’air creep) pis apprécier le fait que tu es avec eux et que tu partages des minutes précieuses de ta vie avec ces gens-là. Je suis loin de ceux que j’aime, mais si j’étais là cette année, je pense que je profiterais de ces soirées-là pour poser des questions qui sortent de l’ordinaire. On dirait que j’aimerais ça apprendre à connaître ceux que je connais déjà, si ça peut faire du sens...

En relisant tout ça, on dirait que je te souhaite un temps des fêtes plate. C’est vraiment pas le cas. Bois en masse d’egg nog, mange de la bûche pis apprécie tes cadeaux. C’est juste que même si tu reçois des cadeaux pis de l’amour, ton énergie c’est toi qui te la fournis pis c’est toi qui peut la garder en dedans, pis prendre soins de toi c’est clairement un cadeau qui est bon de renouveler le plus souvent!

Crédit photo: inconnu


110 vues