• Ellie

Cesse de vouloir etre et sois toi !


Ça t’arrive de vouloir ressembler à « ... », de vouloir être comme « ... ».

Ça nous arrive tous !


Dans mon cas, j’ai toujours refusé d’écrire parce que je ne me trouvais pas assez bonne comparée à « ... ». Mais à qui réellement ? J’évitais de mettre sur papier mes ressentis, mes histoires, parce que je me faisais répéter que ce n’était pas « comme ça » que je devais écrire.


Puis, il a eu ce jour au Péru où j’ai décidé de me laisser porter par ce que j’avais besoin de partager. Et voici ce qui en découle : tu me lis présentement !


On est constamment bombardés d’images, de stories et de publications qui nous font vouloir être comme « ... » car nous ne voyons que le beau et le premier degré de toutes ces apparitions. Oui, il y a de belles histoires réelles, mais ces histoires viennent avec leurs lots d’apprentissages, d’essais, d’erreurs et ceux-ci ne sont pas nécessairement montrés. Serais-tu prêt à vivre les « en-dessous » de chaque histoire ?


Il est facile « d’avoir l’air », mais as tu pensé à « être », à laisser tomber les masques que tu portes dans certaines situations et dans certaines relations par peur de déplaire, de décevoir ou par peur du jugement ? Plus tu te caches dernière ces masques, plus tu oublies qui tu es réellement (tu es fuck!@$ awesome) et plus tu vas vers des habitudes qui ne te représentent pas.


Être authentique c’est d'accepter que tu ne peut pas plaire à tout le monde et que tu commettras des erreurs (HOO OUI !!). Facile de les reconnaître, pas toujours évident d’y voir du positif, mais une fois fait, s’en suivra de magnifiques apprentissages te permettant d’avancer et d’explorer davantage qui tu es réellement.


Ne pas dire ce que tu penses ou dire ce que tu ne penses pas peut arriver. Si tu t’en rends compte, high five, tu as déjà un pas de fait vers un comportement plus authentique. Si tu as lu ce texte jusqu’ici, bravo, cela prouve que tu désires que ton histoire t’appartienne et soit 100% en harmonie avec ton authenticité. Cela ne se fait pas en claquant des doigts (need time please).


Pour te guider voici mes petits trucs:


- Évaluer si je dis oui parce que j'ai peur de déplaire ou parce que je le ressens réellement.


- Me demander si j'agis pour moi ou par peur du jugement.


- Méditer sur ce questions, en ayant comme intention de me libérer des traumas, me laisser guider par mon authenticité et non par mes peurs.


Comme dirait mon amie Coco : patience, constance ! Une étape à la fois, chaque étape te rapprochant un peu plus de la personne fuck!@$ nice que tu es !


Être vrai ce n’est pas être parfait, au contraire ! Être vrai c’est accepter d’être imparfait et choisir d’être intègre avec tes ressentis. Plus tu apprends à te connaître, plus tu comprends que chaque situation qui peut sembler « de la grosse marde » au premier abord, est en fait un merveilleux voyage qui te permet de te regarder en face. Il est normal de se perdre parfois, l’important est de le reconnaître et de tranquillement te retrouver.


Parle-moi de ton histoire ! Je veux savoir qui se cache dernière ces masques.

C’est le temps « Shine Bright like a diamond » (thanks Rihanna).


Mucho love,

Ellie



Photo: Jean Martin

Posts récents

Voir tout