• alex

erosion

EROSION

nom féminin

  1. Usure et transformation que les eaux et les actions atmosphériques font subir à l'écorce terrestre. Érosion glaciaire.

  2. AU FIGURÉ Usure, dégradation graduelle.


Au bacc en géographie, j’étudiais les effets des éléments sur la nature comme l’eau sur les berges, les glaciers sur la croûte terrestre, le vent qui transporte les particules de sable du Sahara jusqu’en Amérique. C’est l’érosion qui façonne les paysages, transforme la Terre, la rendant plus intéressante à travers les micros et macros changements constants. Les particules, sous l’effet de l’usure, sont retirées d’un endroit pour se déposer sur un autre. Rien ne disparaît vraiment, tsé.


L’expérience humaine n’est pas totalement différente de celle de la nature. Les narratifs s’impriment dans nos tissus jusqu’à ce qu’ils soient délogés au fil du temps ou intentionnellement, qu’on les transforme ou les utilise comme compost pour nourrir notre évolution.


Plus on laisse s’accumuler les couches de résidus de nos expériences physiques, cognitives, émotionnelles, etc., plus la demande énergétique pour les éroder est grande. C’est pas de tout repos ce genre de travail. Si on ajoute à ça le monde complètement f***ed up qui nous stresse jour après jour, normal que tu te sentes dépassé.e.


Voici par où je te suggère de commencer.


Pour changer ton paysage intérieur, c’est à toi de trouver le ou les outils qui te conviennent le plus.


CANALISER.


Dirige ton énergie destructrice vers quelque chose de créatif comme le dessin ou le tricot (ça fonctionne TRÈS bien le tricot). L’énergie doit circuler; c’est sa raison d’être. Lorsqu’elle se retrouve bloquée, ça crée un embouteillage comme sur la 15 nord un mardi à 5pm. S’ensuit frustration, impatience, tristesse, mais aussi troubles digestifs, insomnie, etc.


BOUGER.


De grâce, BOUGE! à tous les jours, un peu, beaucoup, passionnément mais mets ton corps en mouvement. Y’a rien de pire que la sédentarité pour accumuler les couches de sédiments. Yoga, danse, marche, HIIT, tai chi, name it. Tranche de vie: j’ai toujours DÉ-TES-TÉ faire des vidéos de workout en ligne. Je trouvais ça plate pis honnêtement tellement kitsch. Pis comme les gyms et les studios sont fermés, ben j’suis rendue ACCRO. Faut apprendre à embrasser le changement, à assouplir sa rigidité mentale faut croire.


RESPIRER.


Le souffle, c’est le mouvement de l’énergie vitale appelée prana en sanskrit. Ton système respire automatiquement environ 12 à 20 cycles par minute. Comme c’est un réflexe involontaire, tu peux comparer ça à regarder une série sur Netflix en même temps que tu scroll sur Instagram. Aucune chance de te rappeler ce qui s’est passé dans l’épisode quand tu vas lever les yeux de ton écran (been there, done that). Prends le temps de t’arrêter et de respirer consciemment quelques fois par jour, surtout quand la pression devient insupportable.


ÉVACUER.


C’est possible de laisser sortir le méchant de façon responsable, sans faire de mal à personne. Mon truc no 1: crier dans mon bain au moins 10 minutes. Pourquoi dans l’eau? Pour éviter que ma voisine appelle la police évidemment, mais surtout parce que l’eau absorbe les vibrations et possède cette qualité apaisante qui te supportera pendant l’exercice. Ça se fait très bien dans une piscine ou un lac, quoi que je t’invite à choisir ta saison attentivement.


Bien que tu déplaces, réorganises et repositionnes les éléments internes, leur passage laissera une trace, un samskara. Peut-être que l’empreinte sera similaire à un trait tracé dans le sable d’une plage, voué à disparaître lors de la prochaine vague ou marée. Peut-être que ce trait sera gravé dans la roche-mère de ton être et seul le temps et la patience laisseront l’érosion faire son travail. Reste attentif.ve à ton évolution.


Bonne érosion xo

ALEX



photo: @abdullaelmaz

Posts récents

Voir tout