• steph

QUATRE façons de connecter pour vrai sans se toucher. pour l’instant...)

La connexion humaine vous manque-elle? Je crois que c’est un consensus commun que nous sommes des créatures de relations, de chair et d’expériences partagées. Il est facile de se pencher vers le “ de toutes façons c’est la COVID... on ne peut rien faire” et s’arrêter d’essayer de connecter. Par contre, après presqu’un an de confinement, serré ou moins serré, il est important, plus que jamais, de pouvoir se rencontrer d’humain à humain.

1. Remplacer les textos et les emojis par des messages vocaux


On a tous un emoji qu’on aime, toujours près, le premier sur le bord, celui qui remplace plusieurs mots et qui est pratique pour terminer une conversation sans trop prêter attention. Je le fais tout le temps! Après un certain temps, je trouvais ça un peu moyen. Mon niveau d’attention diminuait vers la fin de mes conversations par écrit.


Solution: les petites bulles de “voice memo” qui rendent les messages tellement plus personnels. À entendre l’émotion dans la voix de quelqu’un je me sentais immédiatement plus impliquée dans la conversation. L’enregistrer et l’écouter demande une attention plus pointue et un certaine détente aussi pour se sentir au naturel. Il est si délicieux d’entendre la voix des gens quand ils te parlent.

Miam.


2. Regarder dans les yeux et sourire (même sous son masque)


Je ne suis pas une scientifique, par contre, je suis assez convaincue que c’est prouvé que le virus ne se transmet pas par le regard, ni par le sourire. Éviter les regards des autres n’aide pas à protéger sa santé. Charlie, ma fille de 9 ans, elle, n’a jamais arrêté de regarder et de sourire aux gens à l’épicerie. C’est alors que j’ai remarqué que j’avais arrêté! Cette peur qui règne semble être contagieuse... mais les regards qui sourient aussi. Au début, il était naturel pour nous de regarder vers le sol, suivre les flèches, s’habituer de ne pas être en contact. Maintenant, on est pas pire non? On comprend. On pourrait tranquillement recommencer à se regarder et à s’échanger un peu de joie et d’amour à l’épicerie.

Ça fait du bien.


3. Méditer ensemble, mais à distance.


Pour ma fête cette année, (le 10 décembre notez la date), je me suis fais un gros party. Et oui... j’ai donné rendez-vous à tous les gens que j’aime à se connecter avec moi pendant ma méditation du matin. De 8:00am à 8:15am, tous et toutes nous avons fermé nos yeux et nous avons été présents avec chacun chacune pour que nos énergies dansent ensemble. Et si tu trouves ça farfelu: essaie, tu verras si ça te plaît.


Que ce soit à deux ou à plusieurs, ce genre d’échange est tout ce qui a de plus vrai comme connexion: suffi de le faire.


4. Dire oui aux invitations de promenades au parc

Pourquoi pas! Parler en se regardant dans les yeux, ça aussi ça nous manque. Ça peut permettre de “toucher” et de se laisser “toucher” de façon plus directe. Une promenade au parc avec un être autre que les personnes sous votre toit peut rafraîchir les interactions de toute la maison.


En étant séparés, on peut aiguiser notre senti envers chacun et en sortir encore plus fort que l’on croit.


Je vous souhaite de beaux moments partagés: de cœur à cœur.

xx Stephy



Photo: Micaiah Carter



Posts récents

Voir tout

Amour.