© 2020  A DEMI SAUVAGE.

  • valerie

LES PORTRAITS DE PIERRE-NIC


« Les portraits pour moi c’est spirituel ».

-PN Lessard

Quand tu y penses 2 secondes, la personne qui m’a dit ça est pas folle pentoute. Le mot spirituel, je me lancerai pas dans ça mais c’est pas mon pref. Dans ce contexte-là par contre, il était plus que le fun à entendre parce que c’est la preuve qu’on a tous quelque chose qui nous ramène à nous pis qu’on n’a pas besoin de se plier en deux en faisant semblant de respirer pour faire son yoga.

Pierre-Nic, lui, y’aime ça prendre le visage des gens en photo. Y’aime aussi ça dérouler son tapis mais c’est pas de ça que je veux te parler. Ce gars-là, il arrive à pratiquer / faire pratiquer sauca et santosha* quand il photographie. Il arrive à mettre l’emphase sur s’aimer, comme ça, ben raw et de se contenter de ce qui est là, maintenant. Il prend les faces du monde qui croisent son chemin pis y’arrive à voir le beau jusqu’en dedans. Lui il cherche pas à les changer ou à les retoucher parce que ce qu’il a là, c’est parfait comme ça.

J’avais envie de te partager cet exemple-là parce qu’en plus de montrer une façon de faire son yoga à l’extérieur du tapis, c’est une façon de rappeler au monde qu’ils sont beaux pis ça j’aime ça. Pas juste dehors, Pierre y m’a dit : j’essaie de faire ressortir la personnalité des gens à travers leurs yeux pis leurs semi-sourires, (c’était probablement pas ses mots exacts mais ça voulait dire ça) pis je trouvais ça beau en ta.

Il a prit mon portrait pis même si c’était juste pendant 3-4 minutes, parce qu’il lui restait pas beaucoup de batteries, je pense que j’ai compris encore plus ce qu’il voulait dire. Dans toute sa démarche portraitique tu finis par voir la force dans le partage d’un moment entre deux personnes. Comme j’ai dit, c’est pas ben long mais c’est un moment chargé. Toi autant que lui êtes vulnérables pis il arrive à gagner ta confiance. Ça fait quelque chose de nouveau pis de vrai de partager ça.

Mais dans le fond, ça lui apporte pas juste à lui parce que dans ce moment-là je pense qu’il le dit pas vraiment aux gens qu’il prend en photo, mais c’est un peu une façon de donner une petite tape dans le dos pis de dire, t’es une belle personne. Il immortalise ta face sans que tu aies pu te brosser les cheveux pis mettre ton top cute, parce que t’as pas à jouer à quelqu’un d’autre, t’es beau comme t’es, n’importe quand. Je pense que ya rien de plus beau que quelqu’un qui fait juste jouer son propre personnage, pis lui ben ya compris ça derrière sa caméra.

*Petit tip : si les deux mots qui commencent par s t’as aucune idée ce qu’ils veulent dire, clique dessus.

Lui c'est Troy U.

Photo: Pierre-Nicholas Lessard


50 vues